BIOGRAPHIE

F. SPIKTRI artiste peintre sculpteur autodidacte.

Né en 1971 à Nîmes (Gard).

Vit et travaille dans un petit village du Sud de la France.

F. SPIKTRI n'a que 12 ans lorsqu'il déclare: "un jour, je serais peintre", ses certitudes le pousseront à accomplir son rêve d'enfant.

Il commence à peindre à l'adolescence, il s'achète tout d'abord un aérographe et peint son casque de moto et celui de ces amis . Amoureux de la mer, il pratique la planche à voile et en profite pour peindre sa propre planche puis celle des ces amis.

En fait, tout est prétexte à peindre.

A 20 ans, il effectue son service militaire au sein du 3ème RCP de Pau (régiment parachutiste), là encore il est repéré pour ses talents et est amené à travailler comme déssinateur. Il réalise des pin's, affiches, journaux pour différents régiments parachutistes et pour l'Aéroport de Pau.

Après son service militaire, il reprend une exploitation viticole familiale, il s’investit alors dans le travail de la terre et l’œnologie, mais il continue à peindre toujours à l’aérographe.

Surgissent alors quelques problèmes de santé, la peinture à l’aérosol est nocive pour ses poumons, il se dirige alors vers la peinture à l’huile.

Seul face à la toile,  il apprend les techniques de base , et se met à travailler la matière à sa façon.

 

En 2002, il réalise une série de tableaux très colorée, une réflexion sur la relation homme/femme, qui le fascine, il utilise toute une symbolique très codifiée, le carré symbolisant la femme, le triangle symbolisant l’homme et la spirale : la vie, son nom était trouvé, il s’appellerait SPIKTRI .

 

En 2005, il s’associe à trois artistes (deux photographes et une peintre), pour créer  un nouveau concept sur le thème de la vigne et du vin. Il travaille en duo avec la photographe et donnent chacun leur vision de l’homme face à ce terroir parfois hostile.

Cette exposition obtient un franc succès dans le Sud de la France, et s’exporte bientôt outre manche, plus exactement à Londres au Royal Automobile Club, lieu prestigieux de la capitale anglaise. Plusieurs des œuvres sont vendus à un grand Cabinet d’avocats de Londres.

En 2006, il réalise une série de tableaux sur le thème de la tauromachie, F. SPIKTRI est né à Nîmes dans le Sud de la France et y a vécu durant les premières années de sa vie, là encore ce qui l’intéresse c’est le face à face homme/animal, la puissance se dégageant de ces duels.

Actuellement, F. SPIKTRI exécute une série de tableaux intitulée « La quadrature de l’amour », cette fois ci, c’est en monochrome qu’il travaille, pas de couleurs, il n’utilise que du blanc titane et du noir d’ivoire, il veut aller à l’essentiel de l’allégorie des pensées, et des déchirures du genre humain.

Les émotions passent à travers sa gestuelle qui racle, destructure la matière en mouvement.

Il finalise ses toiles par des inscriptions à la bombe  aérosol afin que le message qu’il veut faire passer soit plus puissant encore.

Symbolisme et essence de soi propulsés en un élan créateur fulgurant, F. SPIKTRI, peintre atypique observant le monde humain dans ses plus grandes déchirures, peines, angoisses, amours, envies.

 

 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !